Signature d’un nouvel accord de salaire, il est le fruit d’un travail commun des deux premières organisations syndicales à la GDT.

Un nouvel accord de salaire va être mis en place avec une application dès le 1er juillet 2017

Il est le fruit d’un travail collectif, d’un front commun des deux premières organisations syndicales (les deux d’ailleurs qui peuvent signer seule un accord) et de la volonté de la direction Générale de Téléphone d’aboutir.

Nous avons obtenu :

Les employés et vendeurs

Cette mesure consiste en une augmentation collective dont le taux est de 1,5% du salaire de base. Le montant de cette augmentation représentera une somme d’au moins 340 € sur une base annuelle pour un temps plein.

Les adjoints

Cette mesure consiste en une augmentation collective dont le taux est de 1,5% du salaire de base. Le montant de cette augmentation représentera une somme d’au moins 410€ sur une base annuelle pour un temps plein.

Les agents de maîtrise des centres d’appui, les responsables de boutique MOOD, les responsables de boutique Orange Money, les directeurs de magasin

Cette mesure consiste en une augmentation collective au profit des salariés de cette catégorie dont le taux est de 0,8 % du salaire de base. Cette mesure s’applique au 1er juillet 2017.

Le montant de cette augmentation représentera une somme d’au moins 300€ sur une base annuelle pour un temps plein pour les responsables de boutique MOOD, responsables de boutique Orange Money, agents de maîtrise des centres d’appui et directeurs de magasin qui ne bénéficieraient pas d’une augmentation individuelle en 2017.

Les responsables de magasin

Cette mesure consiste en une augmentation collective au profit des salariés de cette catégorie dont le taux est de 0,8 % du salaire de base. Cette mesure s’applique au 1er juillet 2017.

Le montant de cette augmentation représentera une somme d’au moins 300€ sur une base annuelle pour un temps plein pour les responsables de magasin qui ne seraient pas promus directeurs de magasin en 2017.

Revalorisation du titre restaurant

Dans le prolongement de l’accord salarial 2016, les parties conviennent qu’une revalorisation du titre restaurant interviendra à compter du 1er septembre (commande couvrant la période 15 juillet – 15 août). La valeur faciale sera portée à 8,70€ et la part patronale représentera 60%.

 

Et d’autres avancées :

Voir l’accord

http://cftc-gdt.com/Accord%20salarial%2006072017.pdf

Réunion du 16/02/2017 : Abondement du PEG 2017

La direction vient de nous présenter une deuxième proposition sur l’abondement du PEG pour 2017.

Elle répond en partie aux demandes de la CFTC.

Nous demandions un versement plus important dès la première tranche pour aider les plus petits salaires

La CFTC a été entendue et la première tranche bénéficie de 200 % d’abondement (comme chez Orange) à la place de 100% à l’origine.

Nous demandions à avoir le même montant que les salariés Orange soit 500 euros, l’entreprise a fait un effort en passant de 250 euros à 325 euros.

Le nouveau principe de répartition qui sera présenté au prochain CE sera le suivant pour tout placement dans le PEG (action C et D) :

200 % sur les 100 premiers euros de placés, soit 200 euros d’abondement.

50% au-dessus de 100 euros jusqu’à 200 euros de placés, soit 50 euros d’abondement.

25% au-dessus de 201 euros jusqu’à 500 euros de placés, soit 75 euros d’abondement

 

La CFTC souhaite qu’un effort supplémentaire soit fait sur la première tranche en montant à 150 euros ainsi que sur la deuxième tranche avec un abondement de 100% (comme chez Orange).

Attention, l’abondement sera rétroactif au 1er janvier, aussi, il est encore possible d’arbitrer l’intéressement du 2eme semestre 2016 (modifiable jusqu’au 19/02/2017).

Abondement du PEG (suite)

Le principe de l’abondement sur le PEG existe depuis plusieurs années chez Orange .

Le principe a, cependant, évolué :

En 2016, suite à l’avenant à l’accord du 6 avril 2006 instituant un PERCO, le barème d’abondement est désormais identique, que les fonds soient versés dans le PERCO ou dans le PEG Orange Actions.

Nous avions saisi à plusieurs reprises notre direction sur l’absence d’abondement sur le PEG (seul le PERCO bénéficie d’un abondement) pour les salariés de la GDT alors que nos confrères d’Orange en bénéficient.

Nous avons eu une première réunion le 8/02/2017 durant laquelle l’entreprise nous faisait part d’une première proposition (voir article Abondement du PEG).

La CFTC revendique une harmonisation vers les avantages de nos confrères d’Orange avec l’application du barème 2016.

 

 

 

Abondement du PEG.

Réunion du 08/02/2017 : Réunion sur la mise en place d’un abondement sur PEG d’actions Orange (Action C ou D).

La direction nous a réunis pour la mise en place d’un abondement  uniquement sur  le fond PEG  d’actions Orange (Action C ou D).

Elle propose un accord pour réaffirmer l’adhésion de la GDT aux PEG avec un article comportant le principe de l’abondement et de la concertation annuelle.

L’entreprise propose une mesure unilatérale comportant les montants et les tranches concernées.

L’abondement ne concernera que le fond PEG d’actions Orange (Action C ou D) avec des versements volontaires et de l’intéressement.

La participation placée sur ces fonds ne générera pas d’abondement.

Le principe est un abondement plus important sur le 1er euro placé.

Cet abondement sera rétroactif au 1er janvier 2017, aussi les salariés qui placeraient dés à présent leur intéressement du 2eme semestre 2016 sur  le fond PEG d’action Orange (Action C ou D) bénéficieraient donc de cet abondement.

La première proposition est de 250 euros d’abondement pour 500 euros de placés (annuel):

100% sur les 100 premiers euros de placés, soit 100 euros d’abondement.

50% au dessus de 100 euros jusqu’à 300 euros de placés soit 100 euros d’abondement.

25% au dessus de 300 euros jusqu’à 500 euros de placés  soit 50 euros d’abondement

Cette proposition devrait être présentée à la prochaine réunion de CE (22/06/2016).

 

La CFTC se réjouit d’avoir été entendu, nous regrettons par contre que cette politique ne reprenne pas le même niveau que nos collègues d’Orange et restreigne la possibilité de placement à uniquement des fonds d’actions Orange (Action C ou D).

Compte tenu des bons résultats de la GDT, la CFTC demande qu’un effort supplémentaire soit fait sur le montant global de l’abondement, chez Orange il est de 500 euros annuel (Prochaine réunion le 16/02/2017) .

L’accord d’intéressement.

La CFTC signe un nouvel accord d’intéressement.

Il augmente de 25 % le montant de l’intéressement du précédent accord.

L’entreprise s’‘est engagée à négocier rapidement un abondement pour le PEG  après la signature de cet accord.

La mise en place de cet abondement était une revendication de la CFTC et incontournable pour qu’elle signe l’accord.

Aujourd’hui les salariés GDT bénéficient d’un abondement uniquement sur le PERCO alors que nos collègues d’Orange ont droit à 500 euros sur le PERCO et 500 sur le PEG.

Voir l’accord

 

Pour la CFTC, il est grand temps de gommer progressivement et méthodiquement les inégalités injustifiées entre les salariés GDT et ceux d’Orange.

 

 

 

Demandes de la CFTC aux NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) 2014.

 I) Pour les magasins.

Ci-joint le tableau des qualifications par ancienneté (source NAO 2014) :

 

Le constat :

– 89 vendeurs ont plus de 2 ans d’ancienneté.

– 406 Vendeurs confirmés ont plus de 4 ans d’ancienneté.

– 206 Vendeurs experts ont plus de 6 ans d’ancienneté.

– L’entreprise ne possède que 180 adjoints pour 245 magasins.

 

Nos demandes :

– Un budget afin de ramener l’ensemble des salariés au niveau de minima.

– Un budget de 3 500,00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 90 vendeurs à la qualification vendeurs confirmés.

– Un budget de 15 500, 00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 406 vendeurs confirmés à la qualification vendeurs experts.

– Un budget de 7000, 00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 60 vendeurs experts à la qualification d’adjoint.

– Une enveloppe de 1% de la masse salariale des personnes non concernées par ces évolutions de salaire pour les augmentations au mérite.

– Une augmentation générale de 1,2 % (augmentation du SMIC).

– Le versement d’une prime annuelle pour acheter les compléments à la tenue imposée : 2 paires de chaussures noires et 3 pantalons noir par an  ou le passage  sur le dress code Orange (plus souple).

 

  1. II) Pour les sièges sociaux :

– Une augmentation générale de 1,2 % (augmentation du SMIC).

– Une enveloppe de 1% de la masse salariale pour les augmentations au mérite.

 

III) Pour l’ensemble des salariés.

 

1) Egalité professionnelle :

Une enveloppe de 0,8 % de la masse salariale  réservée à l’élimination des inégalités de salaire Hommes/Femmes.

 

2) Egalité de traitement :

-Le 13eme mois à tous.

-La suppression des jours de carence pour les employés et agent de maîtrise.

-Les salariés de la GDT doivent bénéficier du même nombre de jours fériés, chômés que les salariés du groupe Orange.

 

3) La négociation d’un Accord d’entreprise Générale de Téléphone.

4) Indemnisation transport pour les salariés se rendant au travail en vélo (base 0,25 euros/km).

5) Une négociation d’un accord spécifique sur l’organisation et l’aménagement du temps de travail.

6) Revalorisation des tickets restaurants à 8,40 euros (en deux étapes).

– 1er augmentation de 7,00 € à 7,70 € au 1er juillet 2014.

– 2eme augmentation de 7,70 € à 8,40 € (équivalent montant Orange) au 1er janvier 2015.

7) Paiement des journées de travail perdues suite aux intempéries.

NAO ou les négociation annuelles obligatoires.

Suite à la réunion du 22 juillet 2010, nos dirigeants ont souhaité recevoir rapidement par écrit les dernières positions de chaque organisation syndicale, ce qui a été fait en ce qui nous concerne.

Deux mois après, bien que la CFTC ait relancé régulièrement nos dirigeants, nous n’avons à ce jour aucun retour .

Voici donc les principaux points pour lesquels la CFTC a réagi :

Le 13eme mois :

Nos Dirigeants s’obstinent à vouloir plusieurs vitesses pour la mise en place du 13ème, à 100% dés Novembre 2010 pour le siège social de Laxou mais étalé en trois étapes pour les salariés qui travaillent en magasin (1/3 en 2010, 2/3 en 2011 et 100% en 2012).

Lors de la dernière réunion de négociation, nos dirigeants ont été incapables de justifier l’écart de traitement qu’ils souhaitaient instaurer au travers d’un accord entre les salariés du siège Laxou et les autres salariés anciennement Photo Station ou embauchés avec un contrat Générale de Téléphone.

Pour la CFTC, tous les salariés doivent bénéficier  13ème mois en même temps et dans les mêmes conditions.

Il n’y a pas de sous salariés à la Générale de Téléphone mais des salariés qui ont tous droit à une équité de traitement.

Récemment, nous avons été informés du projet de nos dirigeants de verser dés novembre 2010 (avec ou sans accord d’établissement) l’intégralité du 13eme mois aux salariés du siège de Laxou,  par contre rien n’aurait  été prévu pour les salariés des magasins (90% de ceux qui aujourd’hui ne touchent rien )!

 

L’indemnisation de l’absence maladie.

Au mépris des dernières jurisprudences, nos dirigeants proposent deux vitesses pour l’indemnisation de la maladie, prise en charge au 1er jour pour les cadres et une journée de carence pour les autres salariés.

Tout comme pour le 13eme mois,  nos dirigeants étaient bien incapable d’argumenter ce projet

Pour la CFTC, les conditions d’indemnisation du salarié doivent être identiques quel que soit le statut du salarié.

Rien ne justifie deux vitesses entre les collèges employés/agent de maîtrise et celui des cadres.

 

La prime de salissure

Une récente cours de cassation ( voir le texte) aborde le sujet de l’entretien de la tenue de travail et oblige l’employeur à prendre en charge son entretien ou à indemniser les salariés.

C’est un montant ridiculement bas de 0 ,15 euros par journée de travail qui a été proposé dans le projet de la direction.

Une somme de 25€ à 30€ par mois nous semble plus proche de la réalité.

 

La prime de maternité 


Nous souhaiterions également que cette prime de maternité prévue  dans le projet d’accord  soit appliquée de manière rétroactive, les salariées ne sont pas responsables de la lenteur de nos dirigeants durant toutes ces  négociations.

Les journées RTT

La procédure pour poser et prendre les journées RTT doivent être identiques pour tous les salariés (magasin et siège).

Toutes les dispositions  qui concernent le temps de travail doivent être traitées dans un accord spécifique.

 

Les salaire minimum par qualification.


Les grilles de salaire
des conventions collectives s’adressent à un ensemble d’entreprise de toutes les tailles, une entreprise de la taille de la Générale de Téléphone doit avoir sa propre politique salariale en rapport avec ses moyens.

Il  est important :

– Que les écarts de salaire entre deux qualifications soient significatifs.

– Les salaires minima doivent être déconnectés des primes perçues par les salariés.

Exemple pour la grille magasin :

Niveau I    échelon 3 à 1 395,55 €

Niveau II   échelon 1 à 1 433,26 €

Niveau II   échelon 2 à 1 473,69 €

Niveau III  échelon 2 à 1 589,91 €

Niveau IV  échelon 1 à 1 701,13 €

 

Les chèques déjeuner

Cela fait plusieurs années que la valeur faciale des chèques déjeuner n’a pas évolué.

Une revalorisation venantà 7,20€ serait bienvenue.

 

Les salariés à 33,15h sans avenant

Compte tenue de la faible population concernée, la CFTC souhaite qu’il soit proposé à ces salariés la possibilité d’obtenir une répartition sur 4 jours.

Nous avons récemment relancé nos dirigeants pour qu’ils se prononcent sur leurs propositions finales, à suivre

 

Réunions de négociations annuelles obligatoires (NAO).

Chaque année, à la même période (juin//juillet), la direction réunit les organisations syndicales pour négocier, entre autre les salaires.

3 dates sont de prévues :

– le 18 juin 2010

– le 7 juillet 2010

– le 19 juillet 2010

C’est l’occasion d’avoir une visibilité sur la politique salariale de l’entreprise au travers d’un document qui reprend :

– La rémunération moyenne magasin par qualification et par sexe.

– La rémunération moyenne siège par  statut (employé, agent de maîtrise et cadre) et par sexe.

La rémunération moyenne société par sexe.

– L’effectif au 31 décembre 2009 magasin par qualification et par sexe.

– L’effectif au 31 décembre 2009 siège par statut et par sexe.

Les augmentations de salaire :

– Les salariés non augmentés (siège/magasin) en 2009.

– Les salariés augmentés au mérite (siège/magasin) en 2009

– Les salariés augmentés pour promotion (siège/magasin) en 2009

– Les salariés augmentés au niveau des minima (siège/magasin) en 2009

– Le total des augmentations.

Ce document est une mine d’information sur la politique salariale de la GDT.

En ligne sur le forum privé (vous pouvez réagir !)

(Forum réservé aux salariés de la GDT)

 

Documents complémentaires

  • Montant de l’incentive par tranche en 2009
  • Montant des primes de missions payée. en 2009
  • Montant de. majorations dimanches payées en 2009
  • Montant de. majorations Jours fériés payés en 2009.
  • Montant de. heures supplémentaires payées Janvier à septembre 2009
  • Montant des heures supplémentaires payées de septembre à décembre 2009
  • Montant des heures complémentaires payées 2009
  • Nombre de RM passés agents de maîtrise au 1er janvier 2010
  • Rémunérations moyennes établissement Laxou
  • Rémunérations moyennes établissement La Plaine

En ligne sur le forum privé (vous pouvez réagir !)

(Forum réservé aux salariés de la GDT)