Déclaration CFTC au point 10 du CSE du 18 et 19 novembre 2020

Déclaration CFTC au point 10 du CSE du 18 et 19 novembre 2020

En ce qui concerne le document du 13 Octobre, nous tenons a rétablir quelques vérités sur la situation du magasin de Bayeux.

Vous y pointez du doigt les conseillers commerciaux qui auraient mangé ensemble sans respecter les distances sociales, alors que le DM n’était pas présent. « Pour remettre l’église au milieu du village » dans ce magasin l’ensemble des salariés a été placé en isolement au motif de cas contact, incluant bel et bien le DM puisque celui-ci prenait habituellement sa pause repas avec l’équipe.

A l’époque des faits, il ne leur avait pas été précisé qu’ils pouvaient utiliser les positions de ventes pour manger.

De plus le salarié positif ne mangeait que rarement sur place.

D’ailleurs, personne n’a été déclaré positif, preuve que les gestes barrières ont bien été respectés.

 

Le cas de Bayeux, un exemple parmi tant d’autres, illustre bien les défauts de fonctionnement et le manque d’efficacité de la commission SSCT, qui sont aujourd’hui, nuisible aux salariés.

 

Malgré de multiples demandes pour travailler de concert avec cette commission dans le cadre du COVID et dans l’intérêt des salariés, vous vous entêtez à nous exclure et à entraver notre travail d’élus en faisant de la rétention d’information. (exclusion faite du document reçu par mail deux jours avant le CSE retraçant des demandes CSSCT qui datent d’il y a au moins trois mois. « Bonjour la réactivé et merci pour la synthèse! ») .

Plutôt que la désinformation,  nous choisissons à la CFTC de vivre l’information sur le terrain  comme nous le faisons toujours.

Nous considérons donc, cette réunion terminé et vous souhaitons, à tous, une agréable fin de journée.

Les élus CFTC au CSE GDT.

section syndicale CFTC