Déclaration CFTC lors de la bilatérale du 14/09/2020.

00Bonjour M Combe,
Pour la CFTC nous étions dans l’attente de vous rencontrer en présentiel car selon nous rien ne peux remplacer l’échange humain, cœur de métier des salariés de la GDT.

Votre implication à aller dès le dé-confinement à la rencontre des salariés afin de vous rendre compte des réalités du terrain est une valeur que nous partageons et nous espérons que cela vous permettra de gérer l’entreprise au plus proche de vos salariés.

Nous allons vous exposer nos constats, nos revendications , nos attentes et notre vision globale de la société.

En ce qui concerne les salariés:

– déploiements des projets les 1 après les autres et non pas tout en même temps.
– trop de canaux de formations (top coach, campus x2, crossknowledge, basic…) et d’information (intranet, teams, le cap…)
– charge de travail demandée pas en adéquation avec l’effectif
– fausse valorisation des compétences: référents, expert, compagnon
– reconnaissance peu au rendez-vous de la compétence et de l’expérience: missionnés, responsable ou adjoint ou manager adjoint en titre ..CQP…les seniors, les CDD, les alternants..
– rémunération: bonus plus adaptés, incentives…(nomadis, SAV, qualif, conseiller dédié…), challenges.
– conditions de travail: ergonomie,sécurité, outil de travail,
– les vacances: doublon, triplon..
– bienveillance, souplesse et droit à l’erreur.
– maintien de la rémunération si magasin fermé pour cause de covid.
– harmonisation des règles et des discours suivant les régions.

En ce qui concerne notre rôle d’IRP:

– sentiment d’entrave dans l’exercice de notre mandat: temps de transport, incentive, impression d’être sous surveillance pouvant même aller jusqu’à l’ingérence (déplacements et dépenses)
– différence de traitement entre les organisations syndicales
– demande d’1 réelle neutralité de la part du président du CSE en toutes circonstances et pas uniquement quand ça l’arrange.
– demande du respect pur et simple des accords et de leur signatures sans interprétation clientéliste.
– redonner sa place au CSE et non pas aux commissions qui en découlent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *