Note d’information au 16 avril 2020.

Bonjour,

Vous avez tous reçu hier un mail intitulé « #Restons connectés – Note d’information au 15 avril 2020 ».

Évidemment, nous remercions la Direction GdT de respecter l’engagement du Groupe en maintenant les salaires, les incentives et les bonus. Nous sommes également reconnaissants pour les recherches effectuées à la préparation de nos ré-ouvertures dans des conditions sanitaires permettant la sécurité de tous les collaborateurs.

Cette note d’information fait aussi mention d’une négociation menée ces derniers jours sur le mesures d’accompagnement RH.

À noter qu’il s’agit là de mesures RH durant le confinement et pour la reprise d’activité. Cette négociation s’est tenue dans un délai trop court pour la CFTC : deux séances, jeudi 9 et mardi 14 avril. Nous n’avons même pas le texte définitif à l’heure qu’il est ; et nous aurions souhaité attendre d’en savoir plus sur les mesures qui seront prises par le gouvernement pour le déconfinement.

Dans cette même communication, la lumière a été mise sur « Beaucoup d’entre vous, quand ils le pouvaient, ont fait le choix de poser leurs jours de congés 2019 restants ou des heures de récupération durant le confinement ». Ce sont des initiatives individuelles et personnelles, qui ne sont pour l’heure pas quantifiées.

Pour la CFTC, chacun doit se sentir libre d’utiliser ses acquis comme il l’entend.

Vous, salariés, avez beaucoup donné déjà, non sans penser aux heures supplémentaires réalisées faute d’effectif suffisant, aux CDD qui ont longtemps attendu leur CDI, et à tous les impacts que le Covid-19 aura après (il est déjà prévu une longue période sans challenge donc sans chèques-cadeaux par exemple)

Chacun a ses raisons d’avancer ou non ses congés 2019, qui repartent à 0 pour tous au 31 mai quoiqu’il en soit.

Chacun a ses raisons de poser ou non des heures/jours de récupération et/ou de CET durant le confinement.

Même si nous saluons le geste de certains de nos collègues, celui-ci reste de l’initiative personnelle. Nous déplorons que la Direction gèle temporairement les demandes de paiement des heures de récupération de beaucoup de salariés.

Enfin, nous avons bien pris note de la position d’informer les élus du CSE en dernier ressort. C’est non sans déplorer que notre demande d’avoir des postes à la CSSCT pour les deux organisations syndicales qui s’en sont faites écartées ait essuyé un refus.

Nous vous tiendrons informés des avancées sociales quand le texte de l’accord ne sera plus classé confidentiel.

Prenez soin de vous ,

L’équipe CFTC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *