Vous avez demandé le CSE, veuillez patientez…

Vous avez fait de nous la première OS de la GdT, et nous vous devons la transparence.

Jeudi 19 décembre devait se tenir la 1ère réunion du CSE avec 25 membres, afin d’élire les membres du bureau, des commissions, et vos représentants de proximité.

Le CSE, ce sont 25 élus qui se réuniront mensuellement. Les membres composant le CSE GDT sont répartis de la manière suivante pour les titulaires : 7 CFDT, 1 CFE-CGC, 8 CFTC, 1 FO, 3 Orange Ensemble et 5 UNSA.

Mardi 17 décembre nous avons eu une réunion téléphonique avec la direction et l’ensemble des organisations syndicales où il nous a été indiqué que 13 personnes sur 25 PENSAIENT ne pas pouvoir parvenir à être présent au 1er CSE à cause de: certains moyens de transport annulés ou non réservables, de la fatigue engendrée, la période de forte activité en magasin, de la sécurité dans les transports, et enfin de la taxe carbone.

Dès le lendemain du 1er tour, au vue de la confiance que vous nous avez accordée, nous avons demandé à la direction la date envisagée de cette réunion et nous avons réservé nos transports (car plus on réserve tôt moins c’est cher), et avons prévenu nos managers pour qu’ils en tiennent compte dans l’élaboration de nos plannings (pour rappel le 1er tour s’est fini le 12 novembre), tout en continuant à travailler dans nos magasins car en effet il s’agit d’une période de forte activitée. Cette date du 19 décembre était celle choisie par la direction et prévue au calendrier du CE pour l’année 2019, elle avait été validée lors de la séance de décembre 2018.
Aussi en faisant preuve d’ anticipation et de réactivité (1 train annulé, alors on prend le suivant… Au moins on essaie😉) nous pouvions être sur notre lieu de travail de réunion comme des dizaines de salariés. De plus la direction nous avait envoyé un mail quelques jours plus tôt pour nous informer qu’ils prendraient tous les moyens de transport en charge (covoiturage, velib, etc…) et puis marcher, c’est faisable !

Mais non… 13 élus titulaires « pensent » que ça va être trop compliqué…

On a demandé aussi pourquoi les suppléants n’avait pas été consulté sur leurs disponibilités ? Car un suppléant peut remplacer un titulaire absent, c’est prévu par la loi.
Il s’avére que pour certaines organisations syndicales la constitution du bureau est trop importante qu’elle ne peut être confiée qu’aux élus titulaires.
Ce n’est pas la conviction de la CFTC car nos élus CSE titulaires comme suppléants forment une équipe qui communique, et vous pouvez compter autant sur les uns que sur les autres.
À la demande de 3 organisations(CFDT, CFE-CGC et UNSA) , la direction a donc pris la décision de déplacer la réunion au 9 janvier.

Tous les salariés sont confrontés aux difficultés de rejoindre leur lieu de travail, mais certains ne sont pas pénalisés s’ils n’y arrivent pas (ou s’ils ne cherchent pas à pouvoir y arriver)

Quels conséquences pour vous ?
Pendant ce temps là les taux des objectifs ont augmenté (tep, assurances, etc…) plus de réunion CE et pas encore de réunion CSE, donc aucune présentation de ces évolutions…
Il n’a plus de bureau du CE, donc si vous souhaitiez vous faire rembourser des prestations comme les jours de centre aéré, il n’y a plus personne pour valider légalement le remboursement.

Quels conséquences pour nous ?
Au delà d’ avoir tous nos transports à décaler au 9 janvier, c’est surtout la déception de voir des élus si peu engagés pour vous, et une direction qui n’applique pas la loi en ne consultant pas tous les élus CSE.

Bref, vous l’aurez compris, la grève a bon dos pour permettre à certains d’échapper à leurs responsabilités d’élus… Même en travaillant au siège 😉.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *