Aller au contenu

CE du 18 avril 2019

Lors de la séance du CE en date du 18 avril 2019,  2 déclarations ont été faites à la direction.
Tout d’abord celle de la CFTC pointant 2 problématiques : les salariés en contrat CDD et leur pérennisation indispensable à nos effectifs,
et également les incivilités et la dangerosité de notre travail dans les zones sensibles.
Puis une 2ème  portée par la CFE-CGC, Unsa et CFDT relayant le problème des incivilités.
Satisfait de constater que nous étions tous unis au moins sur une même  cause: la sécurité ! … mais qu’à moitié étonnés de ne pas voir apparaître  notre déclaration sur le site Facebook  du CE contrairement à la 2ème ! Cherchez l’erreur ! …nous on a arrêté !….
Alors parfait de faire remarquer à notre direction les attentes en matière de sécurité encore faudrait-il effectuer le travail nécessaire aux revendications et à la sûreté  des salariés !
Lors des dernières élections parmi les fausses accusations que nous avons subit de la part d’un syndicat,  il nous a été reproché de ne pas avoir rédigé les PV de nos 4 séances annuels de CHSCT ! …Nous avions bien mieux à faire qu’à répondre à des mensonges !
Alors Bien que ce ne soit pas dans notre mentalité d’être revenchard, (ni de jouer le jeux de la manipulation) nous sommes forcés aujourd’hui de constater et informer que depuis le 14 février  nous sommes dans l’attente d’un PV CHSCT (parmis tant d’autres) essentiel puisque déterminant dans une très problable bataille juridique pour la non réouverture d’un magasin dangereux !
Incohérence dirons-nous surtout que vous vous doutez bien que c’est celui qui accuse qui faute !

L’honnêteté  est la meilleure des politiques  disait Benjamin  Franklin
Il serait  bon que certains s’en inspire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *