Aller au contenu

Demandes de la CFTC aux NAO (Négociations Annuelles Obligatoires) 2014.

 I) Pour les magasins.

Ci-joint le tableau des qualifications par ancienneté (source NAO 2014) :

 

Le constat :

– 89 vendeurs ont plus de 2 ans d’ancienneté.

– 406 Vendeurs confirmés ont plus de 4 ans d’ancienneté.

– 206 Vendeurs experts ont plus de 6 ans d’ancienneté.

– L’entreprise ne possède que 180 adjoints pour 245 magasins.

 

Nos demandes :

– Un budget afin de ramener l’ensemble des salariés au niveau de minima.

– Un budget de 3 500,00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 90 vendeurs à la qualification vendeurs confirmés.

– Un budget de 15 500, 00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 406 vendeurs confirmés à la qualification vendeurs experts.

– Un budget de 7000, 00€ mensuel (hors charges patronales) pour passer 60 vendeurs experts à la qualification d’adjoint.

– Une enveloppe de 1% de la masse salariale des personnes non concernées par ces évolutions de salaire pour les augmentations au mérite.

– Une augmentation générale de 1,2 % (augmentation du SMIC).

– Le versement d’une prime annuelle pour acheter les compléments à la tenue imposée : 2 paires de chaussures noires et 3 pantalons noir par an  ou le passage  sur le dress code Orange (plus souple).

 

  1. II) Pour les sièges sociaux :

– Une augmentation générale de 1,2 % (augmentation du SMIC).

– Une enveloppe de 1% de la masse salariale pour les augmentations au mérite.

 

III) Pour l’ensemble des salariés.

 

1) Egalité professionnelle :

Une enveloppe de 0,8 % de la masse salariale  réservée à l’élimination des inégalités de salaire Hommes/Femmes.

 

2) Egalité de traitement :

-Le 13eme mois à tous.

-La suppression des jours de carence pour les employés et agent de maîtrise.

-Les salariés de la GDT doivent bénéficier du même nombre de jours fériés, chômés que les salariés du groupe Orange.

 

3) La négociation d’un Accord d’entreprise Générale de Téléphone.

4) Indemnisation transport pour les salariés se rendant au travail en vélo (base 0,25 euros/km).

5) Une négociation d’un accord spécifique sur l’organisation et l’aménagement du temps de travail.

6) Revalorisation des tickets restaurants à 8,40 euros (en deux étapes).

– 1er augmentation de 7,00 € à 7,70 € au 1er juillet 2014.

– 2eme augmentation de 7,70 € à 8,40 € (équivalent montant Orange) au 1er janvier 2015.

7) Paiement des journées de travail perdues suite aux intempéries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *