Consultation du CE sur la filialisation de la GDT.

Le 16 juin, nos dirigeants ont à nouveau réuni le CE dans le cadre du projet de filialisation notre entreprise.

Voici les grandes lignes de cette consultation :

L’objectif de cette démarche pour Orange serait de maintenir ses parts de marché par un déploiement plus rapide de sa politique commerciale.

Pour France Télécom cette prise de contrôle devrait pérenniser et consolider un réseau de distribution (apurement de la dette financière).

 

Pour Orange, il n’y aurait plus (de son point de vue) de redondance entre les points de vente, la restructuration ayant été faite les années antérieures.

(Et à quel prix : 162 points de vente fermés et des centaines d’emplois perdus !)

La décision finale reste dans les mains de l’autorité de la concurrence.

Aucune information n’est donnée sur le devenir des magasins spécialisés dans la photo et des salariés qui y sont affectés

 

Orange indique clairement que la qualité des salariés de la GDT (sous l’angle de leur culture commerciale et de la qualité de leur relation client) constitue une caractéristique de la société et une composante de sa valeur.

Deux filières de formation devraient subsister avec le maintien de la filière GDT et une formation technique assurée par Orange.

GDT conserverait sa compétence et ses ressources en matière d’homologation.

 

Orange décide de ne pas fusionner GDT et de lui laisser un statut de filiale pendant une durée non précisée à ce jour.

 

La filiale garderait la responsabilité de la gestion du personnel dans le cadre de la politique RH du groupe France Télécom.

 

Les directions de la filiale resteraient en place, avec les centres d’appuis pour une période assez courte 1 an mais aucun écrit sur ce sujet…

Aucune information sur le devenir des salariés des sièges sociaux…

 

L’opération ne devrait rien changer sur la situation de CGIN, la photo numérique présenterait un intérêt pour Orange.

Enfin aucune information n’est donnée sur :

– L’application des accords FT aux salariés GDT

– Les correspondances entre les métiers GDT et FT (classification, type d’emploi…).

– La comparaison et harmonisation entre les grilles salariales.

– L’accès aux emplois du groupe FT pour les salariés des magasins fermés d’ici la conclusion de l’opération de prise de contrôle.

– Les modalités de représentation des salariés de la GDT dans les IRP du groupe.

En l’absence d’information sur l’impact social de ce projet, les élus du CE ont majoritairement refusé de donner un avis.

Le lendemain tous des élus FT  ont refusé de rendre un avis favorable et se sont abstenus en dénonçant l’absence notable d’informations loyales et transparente sur ce dossier et le manque de garanties sociales sur l’avenir des salariés.

Voir la résolution