Aller au contenu

NAO ou les négociation annuelles obligatoires.

Suite à la réunion du 22 juillet 2010, nos dirigeants ont souhaité recevoir rapidement par écrit les dernières positions de chaque organisation syndicale, ce qui a été fait en ce qui nous concerne.

Deux mois après, bien que la CFTC ait relancé régulièrement nos dirigeants, nous n’avons à ce jour aucun retour .

Voici donc les principaux points pour lesquels la CFTC a réagi :

Le 13eme mois :

Nos Dirigeants s’obstinent à vouloir plusieurs vitesses pour la mise en place du 13ème, à 100% dés Novembre 2010 pour le siège social de Laxou mais étalé en trois étapes pour les salariés qui travaillent en magasin (1/3 en 2010, 2/3 en 2011 et 100% en 2012).

Lors de la dernière réunion de négociation, nos dirigeants ont été incapables de justifier l’écart de traitement qu’ils souhaitaient instaurer au travers d’un accord entre les salariés du siège Laxou et les autres salariés anciennement Photo Station ou embauchés avec un contrat Générale de Téléphone.

Pour la CFTC, tous les salariés doivent bénéficier  13ème mois en même temps et dans les mêmes conditions.

Il n’y a pas de sous salariés à la Générale de Téléphone mais des salariés qui ont tous droit à une équité de traitement.

Récemment, nous avons été informés du projet de nos dirigeants de verser dés novembre 2010 (avec ou sans accord d’établissement) l’intégralité du 13eme mois aux salariés du siège de Laxou,  par contre rien n’aurait  été prévu pour les salariés des magasins (90% de ceux qui aujourd’hui ne touchent rien )!

 

L’indemnisation de l’absence maladie.

Au mépris des dernières jurisprudences, nos dirigeants proposent deux vitesses pour l’indemnisation de la maladie, prise en charge au 1er jour pour les cadres et une journée de carence pour les autres salariés.

Tout comme pour le 13eme mois,  nos dirigeants étaient bien incapable d’argumenter ce projet

Pour la CFTC, les conditions d’indemnisation du salarié doivent être identiques quel que soit le statut du salarié.

Rien ne justifie deux vitesses entre les collèges employés/agent de maîtrise et celui des cadres.

 

La prime de salissure

Une récente cours de cassation ( voir le texte) aborde le sujet de l’entretien de la tenue de travail et oblige l’employeur à prendre en charge son entretien ou à indemniser les salariés.

C’est un montant ridiculement bas de 0 ,15 euros par journée de travail qui a été proposé dans le projet de la direction.

Une somme de 25€ à 30€ par mois nous semble plus proche de la réalité.

 

La prime de maternité 


Nous souhaiterions également que cette prime de maternité prévue  dans le projet d’accord  soit appliquée de manière rétroactive, les salariées ne sont pas responsables de la lenteur de nos dirigeants durant toutes ces  négociations.

Les journées RTT

La procédure pour poser et prendre les journées RTT doivent être identiques pour tous les salariés (magasin et siège).

Toutes les dispositions  qui concernent le temps de travail doivent être traitées dans un accord spécifique.

 

Les salaire minimum par qualification.


Les grilles de salaire
des conventions collectives s’adressent à un ensemble d’entreprise de toutes les tailles, une entreprise de la taille de la Générale de Téléphone doit avoir sa propre politique salariale en rapport avec ses moyens.

Il  est important :

– Que les écarts de salaire entre deux qualifications soient significatifs.

– Les salaires minima doivent être déconnectés des primes perçues par les salariés.

Exemple pour la grille magasin :

Niveau I    échelon 3 à 1 395,55 €

Niveau II   échelon 1 à 1 433,26 €

Niveau II   échelon 2 à 1 473,69 €

Niveau III  échelon 2 à 1 589,91 €

Niveau IV  échelon 1 à 1 701,13 €

 

Les chèques déjeuner

Cela fait plusieurs années que la valeur faciale des chèques déjeuner n’a pas évolué.

Une revalorisation venantà 7,20€ serait bienvenue.

 

Les salariés à 33,15h sans avenant

Compte tenue de la faible population concernée, la CFTC souhaite qu’il soit proposé à ces salariés la possibilité d’obtenir une répartition sur 4 jours.

Nous avons récemment relancé nos dirigeants pour qu’ils se prononcent sur leurs propositions finales, à suivre

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *