Rupture des négociations sur le statut commun des salariés générale de téléphone (accord d’établissement)

 

La proposition finale de notre direction, est de réduire les  4 accords appliqués chez Photo Service et Photo Station (dont deux sur le temps de travail) a un seul.

Un accord, est un équilibre donnant/donnant et gagnant/gagnant entre deux parties.

Le projet direction reprend toutes les dispositions les moins favorables (sans tenir compte des contre parties qui allaient avec) et elle en a même remis une couche….

C’est un retour en arrière sur toutes les dispositions  plus  favorables que la loi dont bénéficiaient les salariés des deux enseignes et sans aucune harmonisation des statuts.

 

Voir la dernière proposition de notre direction

(en ligne sur le forum)

 

Les organisations syndicales unanimement avaient un tronc commun sur les points essentielles de cette harmonisation :

  • Pour la semaine de 4 jours.

Les salariés Photo Service ont payé chèrement la réduction et l’aménagement du temps de travail avec depuis 9 ans un gel sibérien des salaires , il n’est donc pas question de revenir sur cette disposition.

Le passage à 5 jours par semaine engendrerait, entre autre, des coûts supplémentaires (carburant, garde d’enfant…) que les salariés n’ont pas à supporter et une détérioration importante de leur qualité de vie.

  • Pour la généralisation du 13eme mois.

Aujourd’hui plusieurs populations cohabitent sur les mêmes lieux de travail, effectuent les mêmes tâches, avec des compétences identiques mais sous des conditions de rémunérations très différentes.

Les deux tiers de la population sont payés sur 13 mois alors que l’autre ne l’est que sur 12.

La volonté de notre direction de maintenir cette situation n’est pas financière mais purement « politique »

A la dernière réunion de négociation des salaires, la direction nous a annoncé que l’incentive correspondait en moyenne à un mois de salaire sur une population dans laquelle 2/3 touchent déjà un 13eme mois.

L’harmonisation du 13eme mois pour tous avec la mise en place d’un accord d’intéressement collectif (argent défiscalisé) contre  l’incentive  chargée, ne reviendraient pas plus cher à l’entreprise.

  • Contre le projet de salaire de la direction.

La dernière trouvaille de nos Dirigeants est d’intégrer la totalité ou en partie les primes dans le salaire de base afin de calculer le salaire minimum!

Tous les syndicats ont rejeté en bloc cette proposition, seul une revalorisation décente des salaires déconnecté de toute prime doit être appliquée.

 

La déclaration faite hier au conseil d’administration de la GDT par tous les syndicats

Après la réunion de négociation, tous les syndicats se sont rassemblés pour définir ensemble des actions communes pour les semaines qui arrivent.

Toutes les organisations syndicales présentes ont donc rédigé en préliminaire une déclaration qui a été lue lors du conseil d’administration de la Générale de Téléphone qui se déroulait hier soir.

Tous les syndicats se sont entendus pour une communication commune relayés par les sites et les forums de chacun.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *